Les Meilleurs Joueurs

On 7 décembre 2016, in Les Incontournables, Tournoi Poker, Par ludo |   Share!  

Voici une Liste des plus grands joueurs de Poker Pros de la planète :

En effet, je ne pouvez pas passer à coté des grands noms du Poker, même si depuis 5-6 ans de jeunes joueurs amateurs se font une place dans le milieu, avec d’excellents résultats lors de grands évènements comme les W.S.O.P ou les W.P.T. Je me suis permis de mettre leur palmarès afin que vous soyez conscient qu’au Poker, ce n’est pas une question de chance, mais bien d’expérience, de talent et de techniques. Bien sur, cette liste n’est pas exhaustive, et n’est pas classé, car il est très difficile de définir que tel joueur Pros est meilleur qu’un autre.

Soyons chauvin et commençons par les Français :

elky

Bertrand Grospellier alias « ELKY »,

1 titre E.P.T

1 titre W.P.T

1 titre WSOP (2011)

7 000 000 $  de Gains en Tournoi

La particularité de Bertrand c’est que c’était un « PRO GAMER », il gagnait sa vie en Corée en jouant au célèbre jeu (StarCraft), puis décide de se mettre au Poker, bien lui en a pris ! Elky est rentré dans le cercle très restreint des champions de poker à avoir gagné les 3 plus prestigieux titres du Circuit, appelé « The Triple Crown«

joueuses de poker prosVanessa Hellebuyck,

1 titre W.S.O.P en 2010

Vanessa est la première Française à rentrer dans l’histoire du Poker féminin en rapportant un Bracelet des WSOP de Las Vegas. Et oui messieurs, le Poker n’est plus un jeu reservé à la gente masculine.

joueurs poker françaisDavid Benyamine,

1 bracelet des W.S.O.P 2008

1 titre W.P.T 2003

4 000 000 $ de gains en tournois,

Et grand joueurs de Cash-Game en très haute Limit

Joueurs prosAnthony Lelouch,

2 270 013 $ de gains

2 ème du High roller de l’EPT Deauville – 212 344 $

2 ème de l’EPT San Remo – 797 826 $

6ème de l’EPT Londres – 195 847 $ et grand joueur de Cash-Game. C’est un habitué des cercles de Poker Parisien…

La liste est trop longue pour rentrer dans le détail des joueurs de Poker Français, mais vous avez également :

Antoine Saout (Termine 3 ème du Main Event des WSOP de 2009), Roger Hairabedian, Bruno Fitoussi, Fabrice Soulier, Arnaud Mattern, Nicolas Levy, Pascal Perrault, Alexia Portal, Ludovic Lacay, Alain Roy, etc… La liste compléte se trouve sur le site de la F.F.J.P (Fédération Française des Joueurs de Poker).

Puis les autres joueurs qui viennent des 4 coins du Globe :

Meilleur joueurs au monde de PokerPhil Ivey

Palmarès des plus impressionnant, plusieurs pros du Poker s’accordent à dire que c’est « LE » meilleur joueur de tous les temps ! (le Tiger Wood du Poker)

8 Bracelets des W.S.O.P

1 Titre WPT

7 ème au Main Event de 2009

13 859 945 $ de Gains dans sa carrière. Un grand et talentueux joueurs de Cash-Game à très Haute Limite (25 000 – 50000$ les blinds).

Poker pros Negreanu DanielDaniel Negranu

4 Bracelets des WSOP

2 Titres WPT

13 080 000 $ de Gains en Tournoi

Jennifer HarmanJenniffer Harman

2 Bracelets des W.S.O.P

4 éme du WPT five Diamond Classic

2 609 263 $ de gains dans sa carrière

C’est une des meilleures joueuses de Poker féminin au Monde

Hansen Gus Gus Hansen

Joueurs reconnu pour son agressivité à la table, capable de jouer un « Range » de main très large

1 Titre W.S.O.P

3 Titre W.P.T

9 012 528 $ de gains

Phil Hellmuth poker playerPhil Hellmuth

Il détient à ce jour et pour longtemps, le record de Bracelets WSOP obtenus : 11 au total

11 445 927 $ de gains en carrière

Et certainement autant, voir plus avec ses Sponsors, c’est un joueur très Populaire, notamment pour ses esclandres au tables de Poker

greenstein bary un des meilleurs joueurs de tournoi de poker

Barry Greenstein

Il est né et a grandi à Scottsdale, banlieue de Chicago dans l’Illinois. Très très jeune, ses parents jouent avec lui aux cartes ; cœurs, gin rummy et poker. Barry se révèle extrêmement doué dans ce dernier. Ses parents l’encouragent à développer un jeu poker calme et analytique. A 12 ans à peine, Barry sait qu’il pourra vivre du tapis. A 13 ans, il franchit le pas et joue à des parties à domicile. Tout ca lui rapporte quand même jusqu’à 50 dollars par nuit.

Il ne peut hélas se lancer déjà dans une carrière de joueur de poker. Ses parents qui ont un fort sens de l’intégrité, de la conscience des différences et aucune connaissance des regles du poker ne voient pas dans le poker ce qu’ils prônent. Le poker étant plutôt à leurs yeux un jeu sans grandes valeurs morales. Puis Barry requiert ne stimulation intellectuel que seul les études pourraient satisfaire.

Il part faire ses études à la Bogan High School. Etudiant les mathématiques et l’informatique en journée et construisant sa bankroll la nuit. C’est une routine qu’il continuera de suivre arrivé à l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign. Il y décroche son diplôme en trois ans ainsi que des milliers de dollars de gains.

Il augmente son cv d’un doctorat en mathématique et ses gains d’encore quelques dollars.

Lorsqu’il doit obtenir la garde de ses enfants, l’avocat lui conseille de trouver un travail n’ayant aucun rapport avec le jeu. Il le trouve chez Symantec dans la Silicone Valley.

En Californie, il joue au No Limit Hold’em au Cameo Club à Palo Alto. L’argent qu’il y gagne aide à faire vivre sa famille. Les multiples scléroses de sa femme Donna et les problèmes de foie de sa fille le font revenir dans un cycle travail-poker.

A l’âge de 36 ans, Barry quitte Symantec et se pose sérieusement aux tables. Dés cet instant, à raison de 12h par jour, sa bankroll gonfle rapidement et avec ses compétences, il décide d’entrer dans son premier tournoi, le WSOP Main Event à 10 000 dollars de Las Vegas. Il se classe 22ème face à des Johnny Chan, Todd Brunson, Bobby Baldwin ou Berry Johnston.

Encouragé et nullement impressionné par une structure à 36 joueurs payés et voyant sur la ligne de départ d’authentiques pros tels que Johnny Chan, Todd Brunson, Bobby Baldwin et Berry Johnston, Barry trace son chemin et se classe 22ème pour un gain de 8 080 $.

En 2003, il remporte l’épreuve de Seven-Card Stud à 1 million de $ de Larry Flint au Hustler Casino. Après ce tournoi, il effectue sa première donation pour son association caritative Children Incorporated. Depuis, Barry ne cesse de léguer ses gains à des associations dont Guyana Watch.

« Je donnerai mes gains nets des tournois à la fin de chaque année » dit Barry à PokerListings.com en 2006. « Jusqu’à présent, je donnais mon gain à chaque fois que j’étais payé, mais je ne peux me permettre de continuer à faire cela. Je n’avais pas anticipé la croissance et les frais du poker de tournoi. »

Barry se fait un nom en tant que joueur mais aussi en tant qu’écrivain. Il a écrit un chapitre pour Super/System 2. Il aima tant l’expérience qu’il décida d’écrire son propre livre Ace on the River, parlant plus de la vie d’un joueur de poker que de stratégie (NB ; il offre au joueur qui l’élimine dans un tournoi, un exemplaire de son livre dédicacé).

Le jeu de Barry reste un des meilleurs du monde.

Si la liste des joueurs Français est longue, celle des joueurs et joueuses outre atlantique est « Gigantesque », quelques noms que vous retrouveraient très souvent sur le Circuit :

Doyle Brunson (Le Grand Doyen du Poker), Johny Chan ( a remporté 2 X le Main Event), Scotty Nguyen (Baby…), Dan Harrington, Roland De Wolfe, Chris Ferguson, Annie Duke, Annette Obrestad, Vanessa Rousso, Gavin Griffin (L’unique joueur qui à ce jour cumule 1 Titre WSOP, 1 Titre WPT et 1 Titre EPT ), Tom Dwan, Kathy Liebert, Barry Greenstein,…

« Michael Mizrachi (atteint la table finale du Main Event 2010 des WSOP, alors qu’il vient de remporter un bracelet la même année), il a 3 frères et ils jouent tous au Poker, en 2010 les 4 frères atteignent les places payés du Main Event, du jamais vu. »

…Nous avons aussi : Joe Hachem, Allen Cunningham, David Pham, Erick Lindgren, David Williams, Andy Black, Jamie Gold, Marcel Luske, Gavin Smith, Vicky Coren, John Ruanda, Antonio Esfandiari, Erik Seidel, Isabelle Mercier, Kara Scott, Mike Sexton, Tony G, Dave Ulliott (alias « Devilfish »), Mike Matusow (The Mouse), Phil Gordon, Patrick Antonius, Sam Farha, Peter Eastgate (vainqueur Main event 2008), Joe Cada (Vainqueur main event 2009), Jonathan Duhamel (Vaiqueur Main event 2010), Howard Lederer, Liz Lieu,

« Chris Moneymaker, vainqueur du Main Event des WSOP 2003, c’est grâce à lui que le Poker est devenu populaire, car c’était un joueur amateur qui s’ést qualifié via Internet. Il a prouvé au monde entier qu’un amateur pouvait Gagner au Poker, le BOUM était en marche. »

etc…

Si vous voulez avoir le bonheur de rencontrer un jour ses grands joueurs de Poker, il faudra beaucoup vous entraînez dans les salles de poker ou bien OnLine !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on Top Social Networks, by eMail, Google Plus, and more!