Gérez votre bankroll MTT au poker

Il n’est pas évident de devenir un joueur de poker gagnant. Outre l’expérience et le fait de posséder de solides bases techniques, gagner sur le long terme nécessite d’être armé sur le plan mental et de savoir organiser ses sessions de façon optimale. Ces principes de bon sens sont évidemment valables en cash game comme en tournoi mais il existe des critères bien spécifiques à chaque activité.

Si vous jouez d’avantage en tournoi multitables, il est essentiel d’organiser vos sessions de jeu autour d’une réflexion sur vote planning et bien sûr votre bankroll. En effet, le fait de jouer trop ou trop peu sur des tournois dont le field (le nombre de joueur) ou le niveau ne vous correspondent pas affectera forcément votre rendement. De même, une gestion trop risquée ou trop prudente de votre bankroll risquera de vous emmener vers la banqueroute ou de vous empêcher de générer suffisamment de gains.

Certes, votre niveau de jeu reste le principal atout pour gagner régulièrement en tournoi multitables (consultez notre article sur les stratégies en MTT), mais le fait de prendre conscience de l’importance de l’organisation dans ses différents équilibres, vous aidera sans aucun doute à progresser et donc à gagner d’avantage d’argent.

Gestion de bankroll en tournoi : Optez pour un BRM autour de 1%

Le BRM (BankRoll Management) c’est la somme maximale que vous pouvez dépenser pour une inscription, exprimé par un pourcentage de bankroll.  En tournoi multitable, le chiffre de 1% est admis comme gestion optimale qui permet à la fois d’éviter les risques de « broke » et de générer assez d’argent lorsque vous rentrez dans les places.

Exemple : vous possédez 500 euros de bankroll, vous pouvez jouer les tournois dont le buy-in ne dépasse pas 5 euros.

Cette limite ne vaut que pour un seul tournoi, si vous avez l’habitude de jouer plusieurs tournoi en même temps, cela ne doit pas changer votre BRM. Par ailleurs, le chiffre de 1% n’est pas forcément à suivre au pied de la lettre. L’important est plutôt de comprendre qu’en vous inscrivant régulièrement à des tournois trop chers, vous prenez des risques. A l’inverse si votre bankroll progresse et que vous rechignez, par excès de prudence à augmenter le montant de votre buy-in, vous risquez de stagner.

Tout est question d’équilibre. Il faut évidemment savoir prendre des risques mais mesurés, calculés et ne pas en faire une habitude, sinon c’est la banqueroute assurée.

Gérez votre planning et sélectionnez les bons tournois

Sans être pléthorique, en raison de certaines restrictions relatives à l’ARJEL (comme la limitation des variantes), l’offre de tournois de poker sur les rooms online est suffisamment large pour vous permettre de sélectionner vos tournois avec soin.

Sélectionnez vos tournois en fonction de vos préférences et du temps dont vous disposez :

  • Le nombre de joueurs assis à la table : Entre 4 et 10 joueurs, un petit nombre favorise les joueurs agressifs
  • Le nombre du joueurs inscrits dans le tournoi (appelé field) : Si vous ne pouvez ou aimez jouer que des sessions plutôt courtes, privilégiez les petits tournois
  • La structure du tournoi : Plus les tapis sont profonds et moins les blindes augmentent rapidement, et plus les joueurs possédant le meilleur bagage technique sont avantagés

La clé de la réussite réside en partie dans la bonne gestion de vos tournois MTT !  Reste à faire progresser votre jeu, pour cela regardez les vidéos techniques, lisez éventuellement des livres sur le sujet et surtout jouez régulièrement !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share on Top Social Networks, by eMail, Google Plus, and more!